Atelier d’informations du 8 avril 2019

Au total 20 personnes ont assisté à l’atelier du 8 avril 2019, présidé par Dr. Fred Saad, Uro-Oncologue.

Les participant(e)s furent actifs. Voici un aperçu des sujets abordés :

  • La recherche :
    Au chapitre du diagnostic - Quels sont les avancés pour déterminer avec plus de précision la virulence de la maladie et son étendue?
    Au chapitre des traitements - Qu’en est-il des travaux sur les vaccins et les nouvelles molécules ?;
  • Quel est le processus décisionnel menant à l’établissement du plan de traitement? Dans la plupart des cas le médecin et le patient s’entendent sur un plan de traitement. Dans les cas plus complexes, une équipe de médecins et autres intervenants participent à la décision ;
  • La biopsie étant un outil de diagnostic assez invasif, existent-ils d’autres alternatives ?
    Pour l’instant l’imagerie n’est pas encore assez sophistiquée pour donner un diagnostic aussi précis que la biopsie. Mais les recherches semblent aller dans cette direction ;
  • Deux cancers simultanés chez un même patient, par exemple, leucémie et cancer de la prostate. Est-ce qu’il y a un lien ou une dépendance entre les deux cancers ? Il n’y a pas de corrélation ou d’interdépendance entre les différents types de cancer;
  • Nos spécialistes de la santé partagent-ils l’information et les découvertes ?
    La recherche en vase clos n’existe pas. Le partage des connaissances est une réalité constante et bien établie tant pour les soins que pour la recherche;
  • Quel est l’âge approprié pour le dépistage du cancer de la prostate ?
    Une partie des médecins de famille semblent débuter le dépistage quand les hommes atteignent le début de la cinquantaine. Par contre, en présence d’historique familiale de cancer, le dépistage se fait au tout début de la quarantaine;
  • La surveillance active, la fréquence des biopsies, l’hypertrophie bénigne de la prostate, le rôle de la diète, du mode de vie et l’environnement ont aussi figuré parmi les sujets abordés.

L’atelier s’est déroulé dans une atmosphère de sérénité et d’enthousiasme. Participantes et participants ont hautement apprécié l’expertise du Dr Saad de même que sa facilité à vulgariser les sujets complexes.

Merci Dr. Saad pour votre présence et votre générosité.
 

Pasquale Palumbo,

Bénévole chimio et Atelier d’informations

 

No Comments Yet.

Leave Your Comment